Une avancée majeure pour les cétacés

Publié le par La SPA Tourcoing

La reproduction des dauphins et des orques actuellement détenus dans les parcs marins en France est désormais interdite par arrêté interministériel. Les cétacés retenus captifs n'auront pas de descendance, ce qui signifie, à terme, la fin de la captivité des dauphins et des orques en France, et donc des spectacles aquatiques.

Entre autres mesures, l'arrêté prévoit que la configuration des bassins devra être revue afin de favoriser le bien-être animal. Les représentations nocturnes et celles avec des effets lumineux ou sonores pouvant entraîner un stress pour les animaux sont interdites. Le contact direct entre le public et les animaux, et les immersions du public dans les bassins hébergeant les cétacés ne sont plus autorisés. Aucune restriction alimentaire ne doit être appliquée avant les spectacles. L'utilisation de produits chlorés est interdite.

Il s'agit d'un pas immense fait par la ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, en faveur des cétacés prisonniers en France. Cette décision signe l'arrêt de mort des delphinariums, ce dont la SPA, toutes les associations de protection animale et les militants se réjouissent. A l'avenir, plus aucun cétacé ne sera séquestré ni maltraité dans les prisons aquatiques françaises.

Crédit photo : Pixabay